La lettre de voiture électronique est-elle une solution sûre et sécurisée ? Nombreux sont les transporteurs de marchandises qui souhaitent passer à cette solution économique afin de gagner en compétitivité et se démarquer de la concurrence grâce au suivi en temps réel. Mais qu'en est-il réellement ?

La lettre de voiture électronique, comment ça marche ?

La lettre de voiture électronique fonctionne exactement sur le même principe que le format papier : chacun des acteurs d'un transport de marchandise édite et signe le document à chaque étape du parcours. La signature est simplement électronique. Le document se met à jour en ligne (ou dès qu'une connexion internet est disponible) avec les signatures, photos éventuelles, réserves etc. Une fois le transport terminé, le document est archivé sur un serveur et reste accessible via une interface depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette.

Exempled 'interface de gestion de lettres de voiture électroniques

Les serveurs hébergeant les lettres de voiture électroniques sont-ils sécurisés ?

La sécurisation des serveurs hébergeant les lettres de voiture électroniques dépend surtout du prestataire auquel va faire appel votre fournisseur d'eCMR. Il vous faudra donc être attentif aux spécifications livrées par votre fournisseur.

Dashdoc, la solution de lettres de voiture électroniques mise au point par Truckfly, par exemple, fait appel à des serveurs sécurisés et cryptés. Concrètement, les serveurs utilisés par Dashdoc bénéficient de technologies à même de garantir la sécurisation de vos documents de transport, comme le cryptage SSL.

Le cryptage SSL est un protocole qui permet de crypter les échanges de données. Cela signifie que même interceptées, vos données restent confidentielles. Le protocole SSL permet également d'assurer l'authentification du serveur utilisé. Il assure aussi l'intégrité des données échangées, et permet, enfin, l'authentification du client.

Et si le serveur où sont hébergées mes données tombe en panne ?

En cas, très peu probable, d'une panne d'un serveur hébergeant vos lettres de voitures électroniques, il faut savoir qu'un second serveur, dupliqué à partir du premier, et tout aussi sécurisé, prend le relais ! Vos documents restent donc toujours accessibles, 7 jours sur 7, 24/24h. C'est du moins la solution utilisée par Dashdoc. Encore une fois, il est impératif de se renseigner auprès de votre fournisseur de lettres de voiture électroniques quant aux technologies utilisées.

Dashdoc utilise par ailleurs des serveurs certifiés par l'AFNOR, premier organisme certificateur en France.

Sans internet, les lettres de voiture électroniques restent-elles éditables, accessibles ?

Là aussi, tout dépend du service e-CMR utilisé par votre entreprise ! Dashdoc, pour sa part, permet un mode hors-ligne qui va mettre à jour le document de transport au niveau du smartphone et de la tablette. Les informations sont enregistrées sur le terminal puis immédiatement transmises dès qu'une connexion réseau ou WIFI est opérationnelle. Quand on sait que 98% du territoire est couvert par Orange par exemple, il n'y pas trop de soucis à se faire !

Couverture réseau mobile data France 2017

Essayez gratuitement Dashdoc, la première solution de lettres de voiture électroniques / eCMR en France

Dashdoc, première solution de lettres de voiture électroniques en France, a été validée par la DGITM, la Direction Générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer, l'instance gouvernementale française. Elle a d'autre part reçu l'agrément du gouvernement Belge. Enfin, la société Truckfly, éditrice du service Dashdoc, est soutenu par l'ADEME, l'Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie.

Afin de tester la solution Dashdoc et économiser 14 jours de lettres de voiture, Truckfly vous offre d'essayer sa solution gratuitement et sans aucun engagement.