Routier, un métier de passion

Le métier de chauffeur routier est le premier parmi les salariés hommes en France et sans les professionnels de la route aucune marchandise n’arriverait à bonne destination. Ce métier mythique est central dans notre économie et ce, au quotidien.

Être routier c’est exercer un métier multi facettes : superviser les chargements de marchandises, sillonner les routes, veiller sur les marchandises transportées, gérer la relation client, faire signer les bons de livraison, entretenir son matériel et son camion, mettre à jour ses papiers réglementaires… C’est un métier de liberté et de grandes routes mais il faut cependant faire attention à soi.
Les chauffeurs sont généralement sédentaires 23 heures sur 24.

Les risques du métier à ne pas négliger

Être un chauffeur routier peut avoir ses inconvénients et les longues heures passées assis peuvent porter préjudice à la santé des professionnels au fil des ans.

Voilà le problème principal : rester assis trop longtemps n’est bon pour personne. Les effets sont encore plus dévastateurs lorsque ces heures sont accompagnées de fortes doses de stress, de manque de sommeil, des vibrations constantes et d’une alimentation pas toujours saine.

Les principales maladies chez les routiers en fin de carrière sont généralement les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’obésité et les problèmes musculaires. Des problèmes cardiaques importants pourraient même vous empêcher de continuer votre métier.

Se maintenir en forme et faire de l’exercice ne nécessite pas une salle, ni un coach, seulement quelques petits conseils pour démarrer à son rythme.
Une bonne santé peut aussi vous aider à maintenir un niveau de concentration et d’attention pour votre propre sécurité et celles des autres. Une bonne condition physique aide aussi à réaliser en un temps minimum les chargements et de déchargements.

Trump camion conduit

Des solutions pour rester en pleine santé

Le ministère de la santé donne fréquemment les conseils essentiels d’un rythme alimentaire sain : éviter de grignoter entre les repas et ne pas manger trop gras, trop sucré ou trop salé.
Des habitudes alimentaires simples peuvent vous aider facilement à maintenir un bon rythme de vie : 3 repas équilibrés par jour, qui sont composés de protéines, féculents et légumes. Il est tout aussi important de boire 1,5 litre d’eau par jour.

Les mains peuvent être la première zone de concentration des tensions musculaires après les heures passées à maintenir le volant. Des étirements simples en apposant le bout des doigts sur le volant et en maintenant la position pendant 30 secondes aident déjà à réduire les risques d'arthrite.

Pour les abdominaux, c’est même possible sur votre route. Au feu rouge ou lors de votre chanson préférée, maintenez une contraction de temps en temps. L’exercice de la planche est un autre incontournable pour renforcer les jambes et le dos. Cet exercice nécessite cependant un peu d’espace. L’idée est de tout d’abord vous positionner sur les genoux avec les avant bras au sol mains jointes. Une fois prêt vous pouvez tendre les jambes en arrière et maintenir une position la plus plate possible sur le bouts des orteils. Le temps de maintien de cette posture est de 30 secondes.

Youtube regorge d'exercices simples pour les débutants comme pour les grands sportifs qui suffisent à se maintenir en forme ! Et dès que vous êtes à l’arrêt, pensez bien aux étirements des bras, des jambes et des articulations pour assurer un bon maintien de votre ossature durant la journée.

Une série d’exercices simples au moment des coupures peut vous aider à améliorer votre rythme de vie et réduire les douleurs chroniques qui se profilent en général avec l’âge. Il ne faut pas beaucoup d’équipement pour réaliser un entraînement simple. On vous souhaite dans tous les cas une forme olympique sur la route !