Le métier peut encore séduire et passer dans une nouvelle ère, celle d’un routier connecté et moderne, qui se tient informé des dernières nouveautés sur la route et dans le métier.

Un métier de traditions

Le métier de routier est une activité historique dans notre société. En France, 280 000 personnes ont choisi ce métier et la nouvelle génération se doit de prendre la relève. C'est le premier métier salarié pour les hommes dans notre pays.

De 1972 à 1983 c’est tout un pays qui découvrait avec chaque émission de Max Meynier, Les Routiers sont sympas, ce métier de passion pour la route. Les restos routiers sont devenus des points de référence pour une cuisine régionale copieuse et un accueil convivial. Marquant les arrêts sur le chemin des vacances, les repas sur la route pour les chauffeurs ou les pauses pour les ouvriers, la cuisine des établissements routiers a toujours su satisfaire l’appétit du plus grand nombre.

Un bouleversement du secteur sur la dernière décennie

Sur les dernières années, le secteur du transport routier de marchandises a été profondément bouleversé par des nouvelles mesures réglementaires et l’ouverture communautaire du marché.
Les marges déjà historiquement faibles dans le secteur se sont retrouvées à nouveau sous pression, pénalisant directement les chauffeurs routiers. La concurrence étant aujourd’hui plus large, les moyens alloués au transport sont diminués. Face à ce chamboulement vécu par le secteur, la loi Macron votée en Juillet dernier, vise à empêcher le dumping social et salarial sur le territoire. Les routiers étrangers réalisant des transports sur le sol français devront être payés au SMIC freinant le nivellement par le bas. Cette mesure concerne uniquement les pratiques de cabotage.

La course au rendement a aussi porté préjudice au métier et à ses traditions. Poussés à la performance, les chauffeurs doivent optimiser chaque minute sur la route. Cette pression sur le travail quotidien peut commencer à faire naître un malaise au sein de la profession.

Photographie Pexel - transport routier - Le temps c'est de l'argent

Le transport routier de marchandises peut réécrire ses habitudes

Cependant, de belles perspectives peuvent s’écrire pour le futur du transport routier. La numérisation généralisée de l’économie apporte de nombreuses améliorations pour la qualité de travail et l’organisation de l’activité.

Grâce à des prouesses technologiques qui commencent à se répandre, c’est toute la chaîne logistique qui se voit améliorée et optimisée.
Des nouveaux services vont dans ce sens en améliorant le suivi de livraison, de facturation et de prises de commandes. Au fil des années, les acteurs du TRM seront à même d’être interconnectés et de partager l’information en cercle fermé pour la réalisation des transports.

Grâce à ces innovations, il va être possible de réécrire les habitudes et recréer l’esprit de communauté cher à la profession.

Truckfly lance Dashdoc, première solution digitale de lettres de voiture / e-CMR

Les applications se multiplient, les manières de travailler évoluent

Les chauffeurs routiers, tout comme la population française, sont de plus en plus connectés et accèdent aux smartphones sur les dernières années. La révolution numérique permet d’apporter des services innovants qui peuvent améliorer la productivité, la fluidité du travail mais aussi la gestion de son activité.

Les concessionnaires poids lourds et les marques de carburants ont été les premiers à tenter de mettre en place des applications fonctionnelles. Il est possible de trouver des supports numériques pour suivre l’usure de ses pneus, éviter les bouchons, partager des photos de son bolide. Cependant, le développement de telles applications est externalisé et n'aboutit qu'à des résultats peu fluides.

Du côté des prestataires de services informatiques, il est capital de s’avoir s’adapter aux utilisateurs et de créer des nouvelles versions grâce aux retours utilisateurs. Au fur et à mesure la transition s’installera et remplacera progressivement les supports-papier. Cela permet un gain de temps considérable pour accéder à l’information de manière centralisée et aussi éviter de multiplier les supports, partager les bons plans et bénéficier de mises à jour régulières.

Il faut néanmoins choisir les meilleurs alliés sur son portable pour éviter de multiplier les applications et de se perdre dans une info abondante et peu filtrée. Des applications comme Truckfly se distinguent par leur popularité auprès des chauffeurs routiers. Après seulement 1 an d’existence, l’appli des routiers a su réunir près de 100 000 utilisateurs, soit plus de 25% des chauffeurs français. Accessible partout, l’application permet de trouver en un coup d’oeil les meilleurs arrêts routiers. Chaque utilisateur peut recommander un restaurant, un parking ou encore une station service, le noter et le commenter. La communauté grandit chaque jour et l’information est partagée en temps réel pour garantir une mise à jour en continu. Forte de son expérience-terrain, Truckfly lance aujourd'hui Dashdoc, première solution digitale de lettres de voiture / e-CMR.

Truckfly lance Dashdoc, première solution digitale de lettres de voiture / e-CMR